L’unique habitante de la Lune

Et elle n'a pas de moustaches

Aurélie Marteau

Femme de lettres à tout faire

Aurélie Marteau

Femme de lettres à tout faire

Historienne de formation, auteure, scénariste, animatrice culturelle, autodidacte et expérimentatrice professionnelle, maman, bibliothécaire amateur, responsable associative, altermondialiste, j’aime avoir une vie bien remplie !

Photo @ Fanny Jorda-Iniguez – FJI-Photo

Sur cette page je suis sensée écrire ma bio, expliquer en gros qui je suis. Comme je ne sais pas très bien répondre à cette question, c’est un peu compliqué. J’aimerais bien être un collage surréaliste et absurde de toutes mes contradictions. Ca sonne pas mal, non ? Je peux toujours essayer…

C’est le bordel. (Ah ben ça commence bien) Ca a toujours été le bordel. Dans ma tête, dans ma chambre et dans ma maison, dans mon ordinateur… Il y a toujours eu des tas de trucs et machins, d’objets bancals, des tas de tentatives, de tests et d’essais, une curiosité sans fin, des expériences et des rencontres incroyables, des collections diverses et variées, des livres, des films et beaucoup de musique.

J’aime me promener et piocher là dedans, extraire des bouts qui ne vont pas ensemble, les coller, les triturer, apparier Verlaine et un galet ramassé dans le Gardon, animer les capsules des bières de mes soirées, écrire des poèmes qui aimeraient être des chansons. Les techniques mixtes m’enchantent, écriture et image dans le roman photo, arts plastiques et cinéma dans le stop-motion, et aussi carnets de voyage, livres d’artistes… Et plus je peux plonger les mains dedans, mieux c’est !

Dès que je soupçonne mon capharnaüm de vouloir se ranger, hop ! je colle un bon coup de pied dedans – la technique de la boule à neige que je l’appelle – on secoue et c’est reparti pour un tour de redécouvertes et d’avalanches d’idées. La vitre de la boule est un peu fêlée, il y a des fuites.

Je suis arrivée au point où le plus gros du travail est encore de franchir le cap de le partager, le montrer, le soumettre à la critique. Ca vient. Je suis tellement étonnée lorsque cela vous intéresse et en même temps votre intérêt est un moteur puissant ! C’est sûrement pour cette raison que j’adore autant les moments de partage et d’échange avec vous lors des ateliers.

 


(Pour ceux qui ont besoin de faits) Durant ma vie professionnelle et associative, j’ai occupé, dans le désordre, les postes de :

  • Chargée d’action culturelle / assistante administrative / chargée de communication ou des relations presse dans des structures culturelles
  • Scénariste (télévision, cinéma, bd)
  • Community manager et rédactrice web
  • Cheffe de projet web / communication, conseil en communication
  • Gérante de société
  • Animatrice culturelle (cinéma d’animation, écriture, roman-photo, heure du conte…)
  • Responsable d’une bibliothèque de village
  • Coordinatrice d’association

Et puis sinon je suis née dans la grisaille au début des années 80, j’ai grandi dans l’ouest dans une forêt sous la pluie, et vis maintenant au soleil du sud de la France.